Vous souhaitez opter pour une maison container afin de réaliser quelques économies ou tout simplement bénéficier d’une maison atypique ? Suivez les étapes ci-dessous pour maitriser parfaitement les démarches nécessaires à une telle construction.

3 étapes pour la création de sa maison container

Tout  d’abord il est préférable d’être propriétaire d’un terrain accessible, en bord de route par exemple, car le ou les containers seront livrés par camion et nécessiteront pour leur manutention l’utilisation d’une grue.

Ensuite il convient de demander et d’obtenir un permis de construire. Vous devez donc au préalable réfléchir à votre construction sachant que le conteneur se présente généralement en deux longueurs : 6, 508 m et 12,192 m pour une largeur standard d’environ 2m40. Ce qui équivaut à des surfaces intérieures respectivement d’environ 13,5 m² et 28 m².
Sachez que certains maires de communes sont réfractaires à ce type de construction. Ou que cette architecture assez atypique peut créer quelques soucis avec certains PLU (plan local d’urbanisme). Dans ce cas vous pouvez isoler par l’extérieur et ainsi revenir à une maison à ossature classique (bardage bois, ou tôle, enduit, etc. ). On aura alors du mal à voir que la maison est faite avec des containers et tant que vous respectez le plan local d’urbanisme vous ne devrait pas avoir de mal à obtenir le permis de construire. Mais il est aussi possible d’obtenir un permis de construire en gardant le look industriel du container.

Ensuite il suffit de contacter n’importe quel fournisseur situé près des grands ports marchands (Marseille, Rouen, Le Havre) qui pourra assurer la vente et la livraison. Comptez autour de 1 500 € HT pour l’achat d’un container d’occasion de 12 m. Pour le transport, de 350 à 750 € HT en fonction de la distance à parcourir. Autre avantage non négligeable de ce type d’habitat économique et écologique : il peut vous suivre si vous quittez la région car les containers sont adaptés pour voyager sur des camions.

Surtout pensez bien à l’isolation car l’acier conduit aussi bien la chaleur que le froid. Ou alors prévoyez un container isotherme ou frigorifique, plus cher à l’achat mais déjà isolé.

La maison en container, moderne et contemporaine, a un bel avenir devant elle. C’est le début d’un style architectural. Et si vous ne réalisez pas une maison container, vous pouvez plus simplement agrandir votre maison par l’ajout d’un container !

Quand économie se conjugue avec écologie

L’habitat consomme actuellement en France 43 % de l’énergie en moyenne, tandis qu’il est responsable de 22 % des émissions de Gaz à effet de serre. Réduire les émissions nocives devient donc une priorité éco-citoyenne, qu’il faut avoir en tête lorsque l’on fait construire, ou lorsque l’on entreprend des travaux.

Bien s’entourer

Concevoir globalement une maison écologique, c’est réfléchir en amont sur son orientation, le lieu de son implantation, son isolation, ses différents systèmes énergétiques, ses matériaux, votre salle de bain… En somme il faut savoir anticiper et pour se faire bien s’entourer. Sur le sites Maison Certifiée et Céquami, vous avez à votre disposition une liste de constructeurs certifiés, ainsi que l’ensemble des labels recommandés. Que vous fassiez appel à un constructeur, un architecte, un artisan salle de bain Montpellier ou un maître d’œuvre, tous doivent détenir et/ou connaître ces labels.

Opter pour un terrain et une architecture

Profitez du terrain

Composez avec le terrain : un sous-sol enterré ou des niveaux décalés permettent d’ancrer la maison en harmonie avec l’environnement. Cherchez l’endroit privilégié pour bénéficier des avantages naturels qui vous permettront d’optimiser l’ensoleillement hivernal et les protections naturelles contre le vent.

Pensez « compact » en évitant les volumes complexes et les nombreux décrochés
Plus vous parviendrez à réduire la surface des parois extérieures, plus vous réduirez les pertes d’énergie. Une maison compacte représente en effet une moindre quantité de matériaux, une moindre complexité et donc moins de coûts (économiques et écologiques) de construction et de maintenance.

Jouez sur les oppositions

Une organisation des baies opposées, pour favoriser la ventilation naturelle « traversant » de votre habitation, contribuera à créer des courants d’air dans la maison et assainir votre habitat.

 

Catégories : Astuces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.