La réalisation d’un coffrage de mur s’inscrit dans le cadre des travaux de maçonnerie et nécessite un certain savoir-faire. Si vous voulez découvrir ce qu’on entend par coffrage et que vous voulez savoir comment se déroulent les différentes étapes de ce processus, ce petit guide est fait pour vous.

Le coffrage du mur, c’est quoi exactement ?

Nombreux sont les profanes qui ne savent pas exactement ce qu’est un coffrage de mur. Mais dans le domaine de la construction de bâtiment, et principalement en matière de travaux de maçonnerie, cette opération consiste à utiliser des planches en bois et de les placer les unes contre les autres en vue de la création d’un caisson pour appuyer les lacs de bétons. Contrairement aux idées reçues, le coffrage n’est pas uniquement utilisé dans le cadre de la création d’un mur. Il peut être réalisé dans le but de la conception de toute autre structure en béton, que ce soit des piliers, des bases de fenêtres ou autres.

La création de coffrages doit se faire de manière la plus minutieuse possible, car dans le cas contraire, il est impossible que le béton prenne la forme que vous désirez, principalement si la structure a une forme arrondie. Pour avoir un résultat satisfaisant, il est toujours préférable de faire appel à un professionnel tel ce maçon dans le 93 que pour sa création.

Le coffrage en trois étapes

Le coffrage d’un mur se fait en trois étapes à savoir le positionnement, la vérification de la stabilité de la structure et enfin le coulage de béton.

Tout d’abord, pour ce qui est du positionnement, la solution la plus pratique est de recourir à des parpaings. Les agglomérés serviront de base et une fois cette dernière positionnée, il ne vous reste plus qu’à procéder à la fixation des planches pour le coffrage. Il est indispensable d’assurer un alignement horizontal parfait des planches avant de placer les serre-joints qui les maintiendront en place.

Ensuite, pour la vérification, frappez les serre-joints. La vérification est un préalable à tout coulage de béton. La vérification portera également sur l’horizontalité du coffrage, car si tel n’est pas le cas, la structure qui en découlera prendra la forme de son contenant. Vous perdrez ainsi votre temps et augmenterez inutilement vos dépenses.

Ce n’est qu’à la fin que vous procédez au coulage du béton du mur. Le coulage ne doit pas être réalisé à la va-vite. Il est indispensable de prendre son temps de manière à ce que le matériau remplisse parfaitement le coffrage. En frappant l’intérieur de ce dernier, vous vous assurez que le béton s’accumule au fond du contenant.

Continuez ainsi jusqu’à ce qu’il ne reste plus qu’un centimètre entre le sommet du coffrage et la partie la plus élevée du béton. A ce niveau, vous devez lisser le béton.

Comment faire pour enlever le coffrage ?

Le retrait des planches ne se fait pas du jour au lendemain. Il est possible que le coffrage doive être maintenu pendant plusieurs jours voire plusieurs semaines avant d’être enlevé. Tout dépend des dimensions ainsi que de l’épaisseur de vos murs. Cette durée plus ou moins longue est nécessaire pour s’assurer que le béton soit solide et ait adopté la forme de son coffrage.

Pour enlever le coffrage, rien n’est plus facile, il faut simplement procéder au desserrage des joints avant d’ôter les planches. Veillez toutefois à préserver la qualité de ces dernières, car vous pouvez, plus tard procéder à leur revente.

A combien s’élève le coffrage d’un mur ?

Le coffrage d’un mur nécessite un investissement assez conséquent de la part du propriétaire. En effet, il est nécessaire de prévoir entre 10 à 800 euros par mètre carré pour ce genre d’opération. Cette variation de prix dépend des matériaux que vous utilisez.

Catégories : Exterieur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *