La pelouse joue un rôle important sur la santé et dans l’environnement des habitants en plus de son esthétique. En effet, elle contribue de manière significative à la qualité de l’eau, du sol et de l’air. Elle possède plusieurs bienfaits. Pour pouvoir profiter d’un joli gazon, il faut savoir l’entretenir. Voici comment faire pour optimiser son entretien.

Bons à savoir avant d’entretenir sa pelouse

Cet espace vert doit toujours rester en santé, saine et avec une apparence parfaite. Il doit être protégé par les insectes, les maladies et les mauvaises herbes. Il ne doit pas nécessiter beaucoup d’eau et rester fertile.

La pelouse doit rester utile pour l’environnement et faire profiter de ses effets bénéfiques aux citadins. Elle purifie l’air en produisant l’oxygène et en absorbant les matières responsables de la pollution. Elle permet de réduire la température environnante. Elle aide à réduire le ruissellement des eaux et l’érosion du sol.

Mais pour se faire, il existe quelques informations qu’il faut connaitre avant de débuter l’entretien. D’abord, la période la plus favorable pour semer les parties abimées ou dénudées commence en début de printemps ou à la fin de l’été. La neige rencontrée pendant l’hiver a beaucoup d’impact sur le sol.

Pour rendre les tâches plus faciles, il y a des ordres à suivre. Par exemple, il faut effectuer le terreautage, le regarnissage et la scarification dans une même journée pour rester efficace et efficient.

Les différentes tâches pour l’entretien

Pour tous les bienfaits de la pelouse, il est indispensable de s’investir dans son entretien pour qu’elle soit durable.

En premier lieu, il faut éliminer les mousses et le feutrage qui se forment en une couche à la surface du sol au fil du temps. Ceci va étouffer le gazon. Plusieurs techniques sont disponibles : application d’anti-mousse, utilisation d’un râteau ou de scarificateur. La scarification se fait annuellement.

Ensuite, il faut passer à la tonte des herbes quand elles dépassent 4 à 5 cm. Elle peut se faire avec une tondeuse classique ou une tondeuse-mulcheuse. Elle doit se faire deux fois par an pendant les périodes de forte pousse de plantation.

Et enfin il faut passer au désherbage. Cette technique consiste à arracher les mauvaises végétations à la main ou à répandre des herbicides en respectant la dose préconisée. Elle doit se faire une fois par an toujours en début de printemps. Et il faut finir le tout par le nettoyage.

Quelques soins pour optimiser l’entretien de votre pelouse

La verdure est comme les autres plantations. Elle a besoin de soins particuliers pour vivre. L’air, l’eau, la lumière et les éléments nutritifs sont nécessaires à son développement. Comme elle va puiser certains de ces besoins dans le sol, il faut prendre soin de la terre. D’abord, on peut l’aérer par une fourche ou un rouleau aérateur et ensuite il faut le nourrir et le rendre fertile par les engrais.

Elle a également besoin d’eau pour être hydratée, c’est pour cela qu’il faut l’arroser de manière uniforme régulièrement, mais pas trop souvent. Il faut le faire le soir pour éviter le gaspillage et restreindre l’évaporation.

Avoir une pelouse parfaite nécessite un investissement en temps, mais surtout un savoir-faire certain. Faire appel à un professionnel comme La Griffe Verte, même une fois dans l’année, est avantageux.

Catégories : Exterieur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *