En hiver comme en été, avant de penser à remplacer son système de chauffage ou de climatisation, il faudrait d’abord revoir l’isolation de la maison. C’est en effet une solution efficace pour profiter d’un meilleur confort thermique et réduire sa facture annuelle. D’ailleurs, afin de gagner en efficacité et réaliser des économies, on peut renforcer les murs externes. Aussi appelée « isolation thermique par l’extérieur », cette technique présente plusieurs avantages.

Les principes de l’isolation thermique par l’extérieur

Afin de gagner en confort thermique ou optimiser la consommation énergétique, la meilleure solution consiste à bien isoler la maison. Mais avant d’entamer un chantier, il faut d’abord réaliser un état des lieux. Ce diagnostic permettra de déterminer les zones les plus vulnérables. Suite à cela, les propriétaires pourront choisir la technique la plus adaptée. Aujourd’hui, l’isolation extérieure ou ITE est particulièrement prisée. Cela revient à placer les isolants sur les murs extérieurs du bâtiment et à les recouvrir d’une couche de finition. Il peut s’agir d’un enduit, de PVC, de bardage ou de parements en bois.

C’est une approche très efficace qui fournit un résultat optimal. Sans compter qu’elle convient particulièrement aux travaux de rénovation. Cette méthode n’oblige pas les occupants à condamner la pièce à isoler pendant plusieurs jours. Par ailleurs, l’ITE permet de supprimer les ponts thermiques tout en améliorant l’isolation phonique. Enfin, cette technique favorise la circulation des vapeurs d’eau. Ce qui préserve le bâtiment des dégâts causés par la condensation et de l’apparition des moisissures.

Les étapes à connaitre pour réaliser une isolation par l’extérieur

Avant d’isoler sa maison par l’extérieur, il est nécessaire de rappeler que cette technique présente toutefois quelques limites. En effet, elle ne convient pas à tous les cas, notamment aux immeubles fabriqués en pierre de taille. Cette méthode risquerait de nuire à l’esthétique du bâtiment puisqu’il faudra impérativement recouvrir les isolants d’une couche de finition. L’édifice perdra alors son allure d’origine. Les propriétaires doivent ainsi demander conseil chez un expert pour déterminer l’approche la plus adaptée.

Tout début de chantier doit être précédé d’un diagnostic qui mènera vers le choix des isolants. Le panneau isolant liège thermique est le produit le plus prisé parmi les matières minérales. Le chanvre, quant à lui, séduit pour son prix et son caractère non polluant. Et puis, la mousse en polyuréthane est réputée pour ses performances isolantes.

Une fois que l’on aura défini le matériau, il faut ensuite choisir la technique de pose pour une ITE. Peu importe la méthode sélectionnée, celle-ci doit être effectuée dans le respect du Cahier des Prescriptions Techniques (CPT). Enfin, le choix de la finition est particulièrement important, car elle déterminera l’aspect extérieur de la maison. Enduit, bardage, PVC, les possibilités ne manquent pas.

Catégories : Exterieur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *