La qualité d’un gazon s’acquiert en procédant régulièrement à des travaux d’entretien. Une liste d’opérations doit être effectuée à cet effet, mais dans cet article, nous vous proposons celles qui sont incontournables pour que votre pelouse garde sa couleur verte.

Prévenez la poussée des mauvaises herbes

L’apparition de mauvaises herbes réduit la qualité de votre pelouse, c’est pourquoi vous devez veiller particulièrement à ce que cela ne se produise jamais. Pour prévenir cette poussée, il est indispensable de faire appel à un professionnel tel que ce jardinier expérimenté dans le 77 qui sera chargé de s’occuper de votre terrain. S’occuper de son terrain, dans le jargon, signifie procéder à la surveillance de du gazon de manière à ce que vous puissiez détecter et réagir rapidement dans le cas où des mauvaises herbes apparaissent.

Pensez également à favoriser le tallage qui est l’émission de tiges adventives. Ces dernières poussent à partir de la base de la tige principale du gazon. Grâce à ce tallage, la pelouse gagne en épaisseur au fur et à mesure que vous tondez l’herbe. Le tallage est facilité par le fait de passer le rouleau à gazon dès que la première tonte de l’année est effectuée. Cette opération est également une solution efficace si vous voulez avoir une pelouse plate.

Si vous avez la possibilité d’installer un feutre sous les allées de votre jardin, vous limiterez considérablement aussi l’apparition de mauvaises herbes.

Supprimez les plantes indésirables

S’il y a une plante qui peur nuire à la qualité de votre gazon, c’est la mousse. Son développement est favorisé dans le cas où votre sol est argileux et que celui-ci est très humide. Le sol argileux a la capacité de retenir l’eau, cela fait de lui un endroit propice à la pousse de la mousse.

Outre le sol argileux, une mauvaise aération du sol contribue également à l’apparition de cette dernière. Une fois que le sol est mal aéré, l’évaporation devient difficile et l’eau ainsi retenue dans le sol est un environnement propice à son développement.

L’élimination des mousses se fait à l’aide du sulfate de fer. Disponible dans les magasins spécialisés et proposés à des tarifs peu coûteux, ce produit est à appliquer sur la pelouse sur la rosée du matin. Une fois que vous avez procédé à l’application du sulfate de fer, vous devez le laisser agir. Une période de 15 jours doit alors s’écouler avant que vous ôtiez les touffes mortes.

Le sulfate de fer contribue à l’acidification du sol. C’est pourquoi il est vivement recommandé de procéder à un épandage de chaux dans les 21 jours qui suivent son application. Dans le cas où vous n’effectuez pas cette opération, vous augmentez les risques de prolifération de la mousse.

Outre la mousse, vous devez également désherber les chiendents, les trèfles et les autres mauvaises herbes en utilisant un désherbant sélectif. Demandez conseil à un jardinier professionnel avant de choisir votre désherbant pour éviter que la pelouse meure après son application. Il est aussi important de préciser que le désherbage ne doit intervenir que lorsque la pelouse a deux ans. À cet âge, il s’est déjà bien enraciné dans le sol.

Déterminez les causes du jaunissement de votre gazon en été

Le jaunissement de la pelouse en été est très fréquent et, outre la chaleur et le fait qu’elle ne soit pas entretenue convenablement, il peut trouver son origine dans la rouille qui prend la forme de pustules orangées sur les brins. L’helminthosporiose et le fil rouge sont également les principales raisons d’un jaunissement du gazon. Pour traiter ces maladies, renseignez-vous auprès d’un jardinier expert.

Catégories : Exterieur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *