Chaque année, plus de 455 000 nouveaux logements sont construits en France. Contrairement aux idées reçues, la construction de ces bâtiments ne se déroule pas toujours sans encombre. De nombreux propriétaires remarquent seulement les malfaçons après avoir passé plus d’une année dans leurs maisons. Les constructeurs ont alors l’obligation de réaliser les réparations nécessaires. Souscrire une assurance leur évitera les dépenses imprévues liées à ces travaux.

Assurance construction : que dit la loi ?

La loi oblige les sociétés de construction à couvrir leur responsabilité civile et professionnelle. Par ailleurs, elles doivent accorder une garantie de parfait achèvement à leurs clients. Une assurance permettra au constructeur d’honorer ces deux obligations sans quoi il ne sera pas autorisé à exercer ce métier. Cette souscription sert avant tout à rassurer la clientèle et à se prémunir contre les malfaçons. La couverture s’étend sur une dizaine d’années après la réception des travaux. Elle évite au maitre d’œuvre de mobiliser ses fonds propres pour réaliser d’éventuelles réparations.

Il faut toutefois comprendre que l’assurance construction possède plusieurs niveaux de prise en charge. Pendant toute la durée du chantier, le contrat couvre tous les dégâts matériels causés par la négligence des ouvriers, qu’il s’agisse de l’effondrement d’un mur ou d’un incendie. On citera également les vols et d’autres situations qui pourraient porter préjudice au propriétaire ou au voisinage.

À la réception des travaux et pendant la première année qui suit cette date, l’assurance construction permettra de financer la réparation de toutes les malfaçons identifiées par le client donneur d’ordre. Entre la première année et la seconde, la garantie biennale entre en jeu. La société sera uniquement dans l’obligation de réparer les éléments dissociables de la bâtisse comme le système de ventilation à titre d’exemple. Enfin, la garantie décennale prend le relai pendant les 8 ans restants.

Quel assureur contacter quand on est constructeur ?

Les constructeurs peuvent se tourner vers plusieurs établissements. Cependant, chercher la meilleure offre est bien plus difficile qu’on ne le pense, l’intéressé devra prendre en compte de nombreux critères pour ne citer que le niveau de garantie ou le montant de la prime d’assurance. Pour faciliter la tâche, il est vivement conseillé de solliciter un courtier assurance construction. Ces professionnels feront jouer leurs relations pour trouver un contrat avantageux pour leurs clientèles. Ces intermédiaires nouent d’étroites relations avec les institutions financières. À ce titre, ils sont en mesure de dénicher des formules sur mesure. En effet, avant d’user de leurs carnets d’adresses, ces experts s’efforceront d’analyser le chantier à réaliser. Cela leur permettra ensuite d’estimer les risques et de cerner les besoins du maitre d’œuvre. Habituellement, ces intervenants feront déjà quelques propositions dans la semaine qui suit la prise de rendez-vous. Bien entendu, on peut également régler ces formalités en ligne. Les sociétés de courtage disposent maintenant de leurs propres sites internet. Ainsi, il n’est plus nécessaire de se déplacer.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *