La gestion locative consiste à déléguer la gérance d’un bien en location à une autre personne pendant une période déterminée. Celui à qui est délégué le bien en devient l’administrateur. Il s’occupera dès lors de la gouvernance du ou des biens à lui confier par le propriétaire sur toute la durée de l’accord passé.

Cette gestion locative, cette gérance déléguée est connue dans le domaine de l’immobilier sous le vocable de copropriété. En effet, le nouvel administrateur ne détient pas tous les droits de décisions sur les biens confiés. Le propriétaire garde un certain pouvoir de décisions.

Par exemple, celles qu’il juge plus importantes pour la pérennité de sa propriété. Une copropriété peut être constituée en parties appelées lots. Ces derniers sont les éléments sur lesquels se fondent les intérêts et gains de l’opération.

 

Les lots dans un contrat de copropriété

gestion locative, appartement cabinet gratade

La gestion de location d’un appartement

La copropriété s’établit par une suite de d’accords administratifs, financiers et techniques courantes. Ceux-ci sont indispensables pour sa légalisation. Elle peut se faire par le propriétaire de l’appartement lui-même. Mais l’appel à un expert dans le domaine est conseillé en raison des exigences en maîtrise des lois.

 

Qu’est-ce qu’un lot ?

 

En copropriété, un lot désigne un ensemble composé de deux parties indivisibles. Une partie dite privative comprenant par exemples une maison, une boutique ou un garage. Et une autre partie appelée part quottée ou quote-part en parties communes regroupant les éléments tels que les espaces et jardins, les commodités. Cette dernière partie est définie selon la répartition du bâtiment ou de l’immeuble dans sa description. Et ce, conformément aux règlements de copropriété et sous le contrôle du syndic de copropriété. Elle s’exprime généralement en centièmes ou en millièmes selon le cas. Nous pouvons aussi dire, plus simplement et plus vite que le lot dans la copropriété est une part privée individualisée dans l’administration déléguée.

 

La composition des parties d’un lot

 

On y retrouve des immobilisations comme : les maisons, caves, greniers, logements, boutiques. Plus pratiquement, on parlera donc de lots principaux pour certains (logements, boutiques, bureaux) et de lots annexes pour d’autres (parkings, caves, …). L’administration partagée ou déléguée peut concerner tout genre de biens. Des immeubles aux chevaux, en passant par les navires, les bateaux et les avions aucun bien n’est épargné. Mais il y’a des dispositions spécifiées qui régissent certaines copropriétés comme celles sur les immeubles avec la fixation à l’avance du régime des parties privées et quottées.

 

Les avantages des lots dans la gestion locative

 

La question que se pose donc la majorité des propriétaires porte sur la nécessité de déléguer l’administration de leurs biens ou pas. Certainement parce qu’ils n’arrivent pas à estimer les avantages que pourraient procurer cette action. En réalité, la copropriété peut procurer d’énormes avantages autant au propriétaire qu’au locataire.

 

Pour le propriétaire

 

Elle l’épargne des difficultés dans la maîtrise des lois nouvelles en matière de location de biens car son l’administrateur s’évertuera à accomplir cette tâche en veillant à réaliser permanemment les mises jour nécessaires. Elle s’affirme aujourd’hui comme le moyen parafait de se conformer aux nouvelles règles et de ne pas tomber sous les peines du syndic de copropriété. En plus, elle lui offre un gain en temps lui permettant de se rendre disponible pour d’éventuelles activités pouvant lui apporter un revenu supplémentaire. Les lots dans la gestion locative permettent de séparer clairement les parties et les gains générés. Aucune confusion n’existera lors du partage des recettes entre l’administrateur et le propriétaire. Dans sa bonne administration, le gérant délégué fera les meilleurs choix pour la bonne collaboration avec les locataires. Le propriétaire s’assure à travers cette délégation d’administration un recouvrement à temps de ses loyers.

 

Du côté du locataire

 

Cet engagement lui permet de bénéficier de plus d’écoute pour des problèmes rencontrés lors de son séjour en bail. On pourra alors répondre plus vite à ses besoins en termes de réparations ou de réfections. La copropriété en location libère le propriétaire des contraintes de location pouvant survenir dans le déroulement du contrat et lui garantit une gérance efficace assidue et régulière pour une recette plus que satisfaisante. On donne ainsi priorité au règlement des situations du locataire. Ce qui lui offre plus de confort intérieur, de tranquillité d’esprit et d’assurance dans la bonne foi du propriétaire et de l’administrateur délégué.

Catégories : Immobilier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *