Lorsque l’on vend ou que l’on achète un bien immobilier (maison ou appartement), beaucoup de critères peuvent nous mettre des bâtons dans les roues. La localisation, la période de l’année… Un critère très important est également le type de marché. Dans l’immobilier, on en différencie deux : le marché vendeur et le marché acheteur. Comment réussir à exploiter au mieux le marché immobilier dans lequel vous vous trouvez ? Comment vendre ou acheter un appartement ou une maison dans les meilleures conditions ?

Acheter sur un marché vendeur

Sur ce marché, les acheteurs et futurs propriétaires sont en majorité. Les vendeurs ont donc l’avantage. N’hésitez pas. Avec moins de pouvoir de votre côté, il est important de prendre des décisions éclairées. Et de les prendre rapidement. Attendre ne serait-ce que quelques heures pour faire une offre peut vous faire perdre une propriété que vous aimez. Pour accélérer le processus, recueillez le plus d’informations possible au sujet d’une maison avant d’aller la visiter. Y compris les renseignements sur l’impôt foncier, les offres en attente… De cette façon, vous pourrez aller de l’avant.

Vendre sur un marché vendeur

Assurez-vous que votre maison ait l’air d’être la meilleure. Plus votre maison est attrayante, plus vous pouvez vous attendre à recevoir d’offres. Et plus il y a d’offres, plus vous avez de chances d’enchérir et de gagner plus que ce à quoi vous vous attendiez sur votre vente. Faites appel à un professionnel si besoin. Il est certainement payant de consacrer un peu de temps, d’efforts et peut-être d’argent pour rendre votre maison aussi belle qu’elle peut l’être.

Acheter sur un marché acheteur

Le marché acheteur est avantageux pour celui-ci, car les vendeurs de biens immobiliers sont en minorité. Mettez donc l’accent sur les maisons qui sont sur le marché depuis un certain temps. Les vendeurs de nouvelles offres sont beaucoup moins susceptibles de changer de prix ou de faire des concessions que ceux qui attendent depuis un certain temps.

N’oubliez pas que, comme il s’agit d’un marché d’acheteurs, un maison qui est en vente depuis quelques semaines ou quelques mois n’est pas nécessairement un gâchis. Elle n’a peut-être tout simplement pas eu beaucoup d’action. Vous n’avez pas à vous limiter uniquement aux maisons ayant des inscriptions actives plus anciennes, mais cela augmenterait certainement vos chances d’obtenir une excellente affaire.

Vendre sur un marché acheteur

Le marché est très vaste. Tout espoir n’est pas perdu pour un vendeur dans un marché d’acheteurs. Mais au lieu de rester assis et d’attendre que les acheteurs viennent vous voir, vous allez devoir jeter un filet aussi large que possible et espérer en attirer d’autres.

En plus des canaux habituels et des sites habituels, parlez à votre agent immobilier pour trouver un plan de communication sur les réseaux sociaux et d’autres plateformes communautaires.

Mettez en scène votre maison de façon professionnelle. La mise en scène est recommandée à la fois dans un marché d’acheteurs et dans un marché de vendeurs. Mais c’est dans le premier cas que l’on ne peut vraiment pas se permettre des économies. Une maison mise en scène par un professionnel peut vous coûter un peu cher au départ, mais elle fera bonne impression auprès des acheteurs potentiels qui passeront votre porte.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.