Auparavant, les tags et graffitis étaient indésirables et dès qu’il y en avait sur les façades d’une maison, on l’effaçait illico ! Mais ça, c’était avant ! Aujourd’hui, le graffiti et le Street art ont la côte et s’invitent même dans notre intérieur. Comment le phénomène est-il passé de la rue à la maison ?

Que faut-il savoir sur le graffiti ?

Le phénomène artistique du graffiti a commencé à Philadelphie en Pennsylvanie vers la fin des années 60. Le graffiti et la culture Hip Hop sont souvent associés. En effet, au début des années 80, cette culture battait son plein et les graffeurs furent invités à exposer leur travail durant les tournées des artistes. Le Hip Hop et le graffiti étaient alors diffusés massivement dans les médias, annonçant l’avènement d’une nouvelle culture populaire. Le phénomène du graffiti prend alors de l’ampleur et se propage en Europe, en Asie, en Afrique et en Amérique du Sud en évoluant sous l’influence des cultures populaires locales. Les styles de « tags » évoluent, l’épaisseur des traits étaient travailler, les couleurs apparaissent, les « design » furent créer et divers styles sont nés.

Le graffiti s’attaquait aux murs, aux wagons de métro, et aux trains. Entre 1970 et 1985, le MTA dépensa des sommes colossales pour effacer infructueusement les graffitis, jusqu’alors interdits et considérés comme acte de vandalisme. Ce n’est que vers 1973 qu’un article reconnaissant publiquement les artistes de graffiti apparut. Le graffiti sort de sa qualification d’œuvre marginale et s’intègre alors au marché de l’art.

Pourquoi adopter le Street art dans son intérieur ?

Reconnu comme œuvre d’art, le graffiti est une forme du Street art qui s’invite aujourd’hui dans nos logis.On opte pour le Street art pour différentes raisons :

  • Pour mettre en valeur une pièce et n’y intégrer qu’une seule touche de couleur, on adoptera une grande pièce d’art de graffiti sur un mur déjà peint. Autant l’œuvre et la pièce seront mis en avant.
  • Pour donner l’effet qu’une pièce paraisse plus grande, investir dans un grand tableau de Street art est idéal. Ce dernier participe à créer une atmosphère reposante et apaisante à la pièce, à condition d’être soigneusement choisi.
  • Le Street art à la maison permet aussi d’envoyer un message de façon unique en le marquant sur le mur. L’idée est d’avoir un message correspondant aux propriétaires des lieux et ce type de pièce forte nécessite un décor minimaliste.
  • On ajoute surtout le Street art à nos déco de maison pour cette touche de folie qu’il apporte, et pour personnaliser l’intérieur de façon cool et charmante.

 

Comment adopter le graffiti et le Street art dans son intérieur ?

Le Street art passe du dehors au dedans. Pour l’intégrer dans notre décoration d’intérieur, le Streets art et le graffiti se déclinent sous plusieurs formes.

  • En graffiti ou fresque murales. L’œuvre se ré&lise directement sur le mur de votre pièce à la bombe aérosol. Il existe plusieurs styles de graffiti : celui en 2D, en 3D et le wild style graffiti. La dimension, les couleurs et le style sont discutés au préalable afin que la transformation de la pièce soit un travail de personnalisation réussi.
  • En toile. Les graffeurs réalisent aujourd’hui un travail d’exception en posant leur talent sur des toiles. Ces dernières peuvent être réalisés à la demande ou selon les inspirations de l’artiste. Les portraits réalisés sur toile peuvent faire d’une pièce, un lieu unique et original.
  • En grosses lettres en bois, en aluminium, ou en zinc. Les lettres décoratives aux allures de graffiti ornent désormais la cuisine où le vintage rencontre le moderne, le séjour ou encore les chambres.

On peut d’ailleurs retrouver plusieurs modèles d’inspiration sur le net et les sites spécialisés en Street art tel que Weneed art  qui proposent un vaste choix de solutions décoratives.

Catégories : Intérieur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *